Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Blog

55 types de marteaux – le guide ultime – CADdikt

  • Le premier marteau remonte à 2 400 000 ans avant Jésus-Christ, lorsque des pierres étaient utilisées pour exercer une force brute.
  • Du marteau de forgeron au délicat marteau de mécanicien, il est possible de créer un équilibre entre la force brute et la précision de l’impact.
  • En utilisant des barres de métal chauffées à 2350°F, le processus de création d’une tête de marteau est pour le moins difficile.
  • Il existe une formule de base pour calculer la force d’impact qui dépend du poids de la tête de marteau, de la longueur du manche du marteau, de la force descendante et de la gravité.

Lorsque nous utilisons le terme “marteau”, nous savons tous à quoi nous attendre, à quoi ils servent, mais réalisez-vous combien de types de marteaux il existe et leurs éléments de conception cruciaux ? Dans sa forme la plus basique, vous pouvez décrire votre marteau comme un outil à main qui est simplement utilisé pour frapper un autre objet. Les premiers marteaux remontent à 2 400 000 ans avant J.-C., lorsque des pierres étaient utilisées comme têtes de marteau, puis nous avons le premier véritable marteau moderne avec des pierres fixées à des bâtons par des bandes de cuir et de tendon d’animal (datant de 30 000 ans avant J.-C.). Cependant, ce n’est vraiment qu’à l’âge du bronze que nous avons vu la création des styles de marteaux que nous voyons aujourd’hui et que nous considérons souvent comme acquis.

Marteaux de l’âge du bronze

Des preuves historiques suggèrent que des marteaux en bronze/cuivre étaient utilisés vers 3 000 avant J.-C. dans une région du monde que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’Irak. En réalité, il s’agissait de la première grande avancée dans la conception du marteau moderne, qui permettait d’utiliser des matériaux beaucoup plus résistants dans la construction. En effet, des fouilles archéologiques datant de 200 avant J.-C. montrent que les ingénieux Romains avaient créé une gamme de différents types de marteaux, avec même un “marteau à griffes” datant de 75 après J.-C., découvert lors de fouilles de colonies romaines.

Par définition, le fait qu’un “marteau à griffes” existait à l’époque romaine semble indiquer que les clous métalliques étaient également un outil de construction courant. Ce que nous voyons aujourd’hui est très souvent considéré comme acquis, mais nous savons que la gamme de marteaux modernes remonte à des milliers d’années.

Conception d’un marteau

Bien qu’il existe de nombreuses variantes du marteau traditionnel, elles comportent toutes deux éléments principaux, à savoir la tête et le manche. La forme, la taille et le matériau utilisés pour chacun de ces éléments varient en fonction de leur utilisation. Croyez-le ou non, la force créée par un coup de marteau est directement proportionnelle au poids de la tête du marteau, à la longueur du manche du marteau, à la force avec laquelle il est enfoncé (ou soulevé) et à la bonne vieille gravité. Nous considérons beaucoup de choses comme allant de soi dans le monde moderne, mais il n’est pas facile d’équilibrer la bonne vieille force brute et la précision.

Création du hammerhead

Pouvez-vous imaginer la force individuelle exercée sur une tête de marteau, sans parler de la force cumulée sur toute la durée de vie d’une tête de marteau ? Ces éléments du marteau sont créés au cours d’un processus appelé “forgeage à chaud”, qui consiste à chauffer une barre d’acier à des températures proches de 1300°C (2350°F). Ce processus ramollit les barres d’acier qui peuvent ensuite être manipulées pour donner la forme d’un marteau à l’aide d’une série de matrices. L’une des matrices est statique tandis qu’une autre est abaissée avec force, créant une pression immense qui moule l’acier fondu dans la forme requise.

Cette opération est répétée de nombreuses fois et finit par créer, petit à petit, l’article fini. Comme on peut s’y attendre, lorsque l’excédent d’acier en fusion est expulsé des matrices, il peut former ce que l’on appelle des “bavures”, c’est-à-dire de l’acier indésirable qui compromet la forme du marteau. Cette “bavure” doit être éliminée à l’aide de matrices d’ébarbage qui serrent la forme souhaitée et coupent l’excédent de matériau en raison de la force énorme à laquelle les matrices sont rapprochées. Pour le dernier contrôle de qualité, chaque tête de marteau est refroidie et les éventuelles aspérités sont éliminées manuellement.

Têtes de marteaux trempées

Si l’on tient compte de la force excessive que subit une tête de marteau au cours de sa vie, on peut penser que ce n’est pas la fin du processus. Afin d’éviter l’écaillage et l’endommagement de la tête de marteau, qui subit toute la force de l’énergie cinétique créée par la force descendante, les têtes de marteau sont chauffées puis refroidies très rapidement, ce qui modifie la structure du matériau en acier. Ainsi, la zone d’impact présente un type de grain différent du reste de la tête de marteau et ne sera pas compromise lors de son utilisation.

Le processus final est connu sous le nom de “grenaillage”, qui nettoie et lisse les têtes de marteaux à l’aide de petites particules d’acier tirées à grande vitesse qui lissent efficacement la surface extérieure. Hé presto, la tête de marteau est terminée et peut être peinte et polie.

Manche de marteau

Les types de manches de marteaux les plus courants sont en bois et en métal. Le type de bois est simplement rasé à la forme désirée sur un tour. Après ce processus, le manche en bois est serré et une fente diagonale est créée en haut, là où la tête du marteau et le manche seront réunis. Le processus de fabrication d’un manche de marteau en métal est très similaire à la création de la tête du marteau, avec des barres d’acier chauffées à des températures extrêmes et de l’acier fondu forcé dans des moules. D’autres matériaux peuvent être ajoutés au centre des marteaux pour leur donner plus de force et de longévité.

Une fois les manches des marteaux terminés, le type de bois est fixé à l’aide de coins et de goupilles en acier, les manches métalliques étant reliés par de la résine époxy. Le produit fini est ensuite examiné d’un point de vue visuel et testé pour le contrôle de la qualité. Si tous les éléments du processus de fabrication du marteau sont importants, c’est le durcissement de la zone d’impact qui est peut-être le plus vital, tant du point de vue de la sécurité que du rapport qualité-prix pour les clients.

55 types de marteaux

Il existe de nombreux types de marteaux qui ont tous une forme parfaite pour créer un résultat final – la liste comprend :-.

marteau à griffesMarteau à griffes

Si simple et pourtant si efficace, il n’est pas surprenant que le marteau à griffes soit peut-être le marteau le plus utilisé aujourd’hui. Populaire dans l’industrie de la construction et sur le marché du bricolage, la tête du marteau est spécifiquement incurvée avec un côté utilisé pour enfoncer les clous dans un matériau tandis que l’autre côté, la tête fendue, est utilisée pour extraire les clous.


imagesMarteau à briques

Souvent appelé marteau de tailleur de pierre, le marteau à brique est conçu pour servir à la fois de marteau traditionnel et de simple outil de ciselage. L’extrémité émoussée du marteau est utilisée pour fendre les pierres et la maçonnerie dure, tandis que la forme en ciseau peut être utilisée pour arrondir les bords et les plus petits morceaux de pierre.


marteau de charpentierMarteau de charpentier

Il est assez facile de confondre le marteau de charpentier avec un simple marteau à griffes, mais il existe quelques différences subtiles. Le marteau d’encadrement est beaucoup plus lourd, environ le double du poids d’un marteau à griffes traditionnel, et est conçu pour exercer une force extrême sur les gros clous. Le manche beaucoup plus long et la tête d’impact préhensible permettent de réduire le glissement lors de l’enfoncement de gros clous. L’élément de la griffe est également droit et non courbe, ce qui permet de séparer les matériaux tels que les plinthes, etc. plutôt que d’extraire les clous.


Marteau de soudeur

Bien que le soudage au marteau soit une forme d’art qui disparaît rapidement du monde moderne, un marteau de soudeur est un rappel très utile des jours passés. Cet outil particulier est utilisé pour enlever les déchets autour d’une soudure, avec un outil pointu et un burin de chaque côté de la tête du marteau.


Marteau d’électricien

Bien que de nombreux marteaux différents soient des répliques parfaitement raffinées du marteau à griffes traditionnel, il existe quelques différences subtiles. Le marteau dit d’électricien a la griffe à un angle différent et une tête en acier trempé poli pour la force d’impact. Le manche est en fibre de verre haute résistance, capable d’absorber le choc de multiples impacts.


marteau pour cloisons sèches-dh764Marteau pour cloisons sèches

Le marteau à cloisons sèches est un outil innovant qui est peut-être beaucoup plus utile qu’il n’y paraît à première vue. La tête d’impact traditionnelle est biseautée en forme de gaufre, ce qui vous permet de planter des clous sur une cloison sèche sans casser la couche extérieure. Elle ajoute également un effet biseauté au mur, ce qui peut être utile pour ajouter de nouvelles couches de plâtre, etc. L’autre côté de la tête du marteau comporte un simple extracteur de clous, un bord affûté en forme de hache pour le rainurage et un crochet utile pour permettre à plusieurs personnes de transporter des bandes de cloison sèche à l’aide de leur marteau.


marteau à tête soupleMarteau à tête souple

Un marteau à face souple est fabriqué dans des matériaux non ferreux tels que le bois ou le plastique. Il est très simple, avec deux zones d’impact et un manche souvent en bois, en caoutchouc ou en fibre de verre. Les matériaux “souples” utilisés réduisent ce que l’on appelle le rebond, car ils sont capables d’absorber la grande majorité de l’énergie de l’impact. À bien des égards, il s’agit d’une version plus petite du maillet traditionnel, mais destinée à être utilisée dans des situations plus délicates.


marteau à clouerMarteau à clouer

Le marteau à clou est utilisé pour fixer les tissus d’ameublement à l’aide de petits clous ou de clous spéciaux. Les deux côtés de la tête du marteau peuvent varier entre la zone d’impact traditionnelle plus petite et celle qui est magnétisée pour aider à positionner la punaise ou un petit arrache-clou similaire à un marteau à griffes. Ces marteaux sont relativement petits et parfaits pour fixer délicatement les tissus d’ameublement.


marteau de forgeron Marteau de forgeron

Le marteau de forgeron n’a pas besoin d’être présenté ! Avec une tête relativement large et un manche allongé, il est possible d’obtenir une vitesse d’impact importante, ce qui est parfait pour des tâches telles que casser des rochers et enfoncer des piquets de clôture dans le sol. La tête du marteau est plus grande que la normale, traditionnellement en métal et peut supporter une force d’impact extrême.


Marteau de forgeron

Le marteau de forgeron a une histoire intéressante qui remonte à plusieurs siècles. En fait, il est conçu pour une forge polyvalente permettant au forgeron de plier et d’ébrécher des matériaux métalliques extrêmement chauds pour créer un produit spécifique. Il s’agit d’un outil spécialisé qui n’est pas conçu pour un usage traditionnel.


douille-marteauMarteau à douille

Le marteau à douille, dans sa forme la plus simple, est un outil de maçonnerie essentiel qui permet de texturer la pierre et le béton. Ces outils présentent une série de petits motifs pyramidaux sur la tête du marteau qui s’impriment sur le béton et la pierre. Ils sont utilisés à des fins décoratives ou pour permettre une meilleure traction/adhésion là où d’autres travaux peuvent être nécessaires.


marteau de linemansMarteau de monteur de lignes

Le marteau de monteur de lignes est traditionnellement associé à la tâche consistant à enfoncer des boulons ou de grandes vis dans des matériaux tels que les poteaux électriques. Sa structure et son design peuvent sembler très légers, mais le principe est le même : deux têtes de marteau arrondies et un manche conçu pour absorber les chocs, souvent renforcés par des poignées en caoutchouc.


marteau de mécanicienMarteau de mécanicien

Comme vous pouvez le deviner, le marteau de mécanicien est utile pour enlever les bosses des panneaux de voiture. Sa conception est très différente de celle d’un marteau traditionnel, avec une tête de marteau plate en métal complétée par un outil à impact pointu. Regarder un mécanicien enlever les bosses d’un panneau de voiture est une joie et un art en soi.


marteau à chasserMarteau de chasse

La conception d’un marteau à ciseler est très différente de celle d’un marteau traditionnel, avec un long manche arrondi et une tête de marteau composée d’une zone d’impact plate et d’une boule de frappe. Utilisé traditionnellement pour le travail du métal et le rivetage, il offre un bon mélange de force à l’ancienne et d’outil à bille utilisé pour enfoncer les rivets à plat sur la surface.


marteau à panne rondeMarteau à billes

Également appelé marteau de machiniste, le marteau à panne ronde est utilisé pour le travail du métal. Il possède une tête de marteau relativement petite avec une zone d’impact plate et un outil à tête arrondie. C’est l’un des nombreux marteaux utilisés pour des tâches telles que le rivetage, offrant un outil unique pour enfoncer le rivet dans le métal et l’arrondir.


marteau d'étameurMarteau de fondeur

Forgé à partir d’une seule pièce de métal, le marteau de ferblantier est principalement utilisé dans l’industrie des toitures métalliques. La tête du marteau se compose d’une tête plate légèrement biseautée et d’une tête transversale arrondie. Il est parfait pour marteler des rivets dans la toiture et les enfoncer avec le bord arrondi.


marteau de prospecteurMarteau de prospecteur

Plus souvent associé aux géologues, le marteau de prospecteur offre à la fois une tête de marteau à bord plat pour casser les pierres et un outil de type ciseau pour les travaux plus complexes. Ce sont les types de marteaux que l’on voit dans les films où des experts creusent pour trouver des fossiles. Ils donnent l’impression que casser et ciseler est si facile !


outilleurs-marteauxMarteau d’outilleur

Bien qu’il soit évidemment associé aux outilleurs, le marteau d’outilleur est également utilisé dans une variété d’autres environnements. Si le manche peut varier en taille et en matériau, la tête du marteau est exactement la même, avec une zone d’impact plate et un outil arrondi. Le tout est complété par une loupe placée juste en dessous de la tête du marteau, ce qui donne un aspect accrocheur.


dead-blow-hammerMarteau d’abattage

Communément appelé ” maillet “, le marteau à inertie est parfait pour une utilisation dans des espaces relativement étroits. Il est conçu pour minimiser tout dommage sur la zone de contact avec un rebond minimal, ce qui permet de gagner de la place. Constitué de deux outils identiques à tête de marteau, ce type de marteau peut être utilisé pour une variété de tâches différentes.


Marteau piqueur de chemin de ferferro-spike-maul-marteau

Le marteau à pointes de chemin de fer est un outil de précision utilisé pour enfoncer les pointes de chemin de fer sur la voie ferrée. La tête du marteau est relativement mince, tout comme le manche du marteau, mais la conception, la longueur du manche et la tête du marteau permettent une force d’impact maximale.


marteau-pilon en pierreMassue en pierre

Comme son nom l’indique, la masse de pierre est traditionnellement utilisée pour briser des rochers géants en morceaux plus faciles à gérer. Le long manche et la tête relativement petite sont parfaits lorsqu’on cherche à créer une force d’impact maximale là où la précision n’est pas forcément vitale. C’est le type de marteau qui dépend de la force brute.


31h8k5ta0l-_sy445_Marteau de forgeron

Comme de nombreux outils de forgeron, la masse de forgeron remonte à de nombreuses années et est utilisée pour façonner des pièces de métal comme le fer. La grande tête métallique plate et le manche allongé permettent de créer une force d’impact importante. Si l’accent est mis sur la force brute pour façonner différentes pièces de métal, il est également nécessaire d’avoir un impact précis.


15012_1Marteau à demi-hachette

Le marteau à demi-hachette est tout simplement un croisement entre une hache et un marteau, offrant à l’utilisateur une variété d’options différentes. Parfois appelé hache de montage, il peut être utilisé dans un certain nombre de scénarios quotidiens différents.


marteau à rognerMarteau à découper

Comme son nom l’indique, un marteau à découper est plus délicat qu’un marteau à clous traditionnel. Ces marteaux sont compacts et légers et sont très populaires dans le secteur de la menuiserie. La tête en acier poli et la texture lisse ne marquent pas la surface lors du martelage des clous à ras.


marteau-griffeMarteau club

Le marteau à panne ronde est une petite version de la masse où la force brute est nécessaire pour casser la maçonnerie, les pierres et les travaux de démolition. Il peut également être utilisé comme outil à percussion lorsque vous cherchez à couper la pierre/le métal dur avec un ciseau où la précision n’est peut-être pas requise.


marteau à détartrer les chaudièresMarteau d’entartrage de chaudière

Le nom l’indique, car le marteau à détartrer les chaudières est un élément essentiel de la boîte à outils des monteurs et des soudeurs. La tête du marteau est faite d’un métal durci avec une tête de ciseau horizontale et verticale qui est parfaite pour enlever le tartre des plaques de chaudière. Il peut également être utilisé dans d’autres cas.


piton-marteauMarteau à piton

Parfois appelé marteau d’escalade, le marteau piton est similaire à un pic métallique de base qui peut être enfoncé dans les petites fissures et crevasses lorsque les grimpeurs escaladent une paroi rocheuse. Même s’ils existent depuis de nombreuses années, ils offrent un ancrage solide et constituent l’une des aides à l’escalade les plus importantes.


marteau-piqueurMarteau de débrayage

Le marteau piqueur est utilisé dans l’industrie de la construction, en particulier pour couper et buriner les briques, mais ce n’est pas le marteau stéréotypé. Le marteau est livré avec une béquille à une ou deux extrémités, ce qui permet d’utiliser des accessoires de coupe spécifiques.


marteauMarteau

Le marteau marteau a une histoire qui remonte à des siècles permettant à ceux qui contrôlent d’attirer l’attention des foules. Couramment utilisé par les commissaires-priseurs, les juges et lors de réunions publiques, ce petit marteau compact en bois dur peut certainement exiger le contrôle de n’importe quelle pièce !


marteau en caoutchouc - maillet en caoutchouc - types de marteauxMarteau en caoutchouc / maillet en caoutchouc

Parfois décrit comme un maillet en caoutchouc, le marteau en caoutchouc est un outil extrêmement important lorsqu’il est nécessaire de donner des coups doux mais fermes. Ce type de marteau est couramment utilisé pour la tapisserie, le travail du bois et le travail de la tôle. Le fait que la tête en caoutchouc provoque des dommages minimes en fait également un type de marteau parfait pour forcer des matériaux tels que les plaques de plâtre à se mettre en place.


marteau de blocage - types de marteauxMarteau de blocage

Nous voyons un certain nombre de marteaux qui sont utilisés dans le métier de forgeron et le marteau de blocage est un de plus à ajouter à la liste. Bien que le manche en bois soit traditionnel, ce marteau possède une tête carrée plate d’un côté et une tête de forme cylindrique de l’autre. Pour façonner le métal sur une enclume ou un bloc, le marteau de blocage est l’outil idéal.


marteau en laiton - types de marteauxMarteau en laiton

Comme son nom l’indique, le marteau en laiton possède une double tête cylindrique en laiton qui est parfaite pour enfoncer des goupilles en acier dans différents matériaux sans endommager la zone environnante. Bien qu’utile dans de nombreux cas, il est le plus souvent utilisé dans l’industrie automobile et les ateliers de menuiserie traditionnels.


Marteau à panne croisée - types de marteauxMarteau Cross Peen

Le marteau à panne croisée se compose d’une tête de marteau traditionnelle et d’une autre en forme de coin. Ceux qui se sont frappés les doigts en essayant de positionner une cheville de panneau ou une punaise dans du bois ou du placoplâtre par exemple apprécieront ce marteau. Le côté cunéiforme vous permet de “démarrer” la goupille ou la punaise sans risquer d’endommager votre doigt. La tête de marteau traditionnelle vous permet de terminer le travail.


Marteau à picots croisés - types de marteauxMarteau Cross Peen Pin

Le marteau à panne ronde est une version plus petite du marteau à panne ronde qui convient mieux au bois et ne convient pas au métal et autres matériaux durs. Il possède la même petite tête de marteau traditionnelle et la même tête cunéiforme et est utilisé plutôt pour la menuiserie légère et l’ébénisterie complexe. La nature relativement légère du marteau à panne ronde le rend idéal pour les matériaux relativement mous.


Marteau d'ingénierie - types de marteauxMarteau d’ingénierie

Le marteau d’ingénierie est un outil durable et résistant qui a traditionnellement été utilisé pour les réparations de locomotives et autres activités similaires. Il est doté d’une tête arrondie et d’un poinçon transversal, ce qui le rend idéal pour les réparations particulièrement difficiles. Le terme est également utilisé pour décrire les marteaux à bille et les marteaux à double tête arrondie.


Marteau à hachette - types de marteauxMarteau à hachette

Le marteau à hachette est un hybride entre un marteau et une hache. La lame de la hache est utilisée comme une hache traditionnelle mais possède également une tête de marteau traditionnelle sur le côté opposé. En théorie, il existe de nombreuses situations dans lesquelles le marteau-hachette peut s’avérer utile, mais elles sont le plus souvent associées à des situations de survie/urgence. La capacité de couper avec la hache et aussi de marteler de manière traditionnelle a sauvé de nombreuses vies au fil des ans.


Marteau de rabotage - types de marteauxMarteau de planage

Un marteau de planage est un marteau relativement petit qui est traditionnellement utilisé pour façonner et lisser le métal. Il se compose de deux têtes de marteau similaires, dont l’une est légèrement convexe et l’autre possède une pointe de marteau avec une matrice cylindrique. Grâce à la forme des têtes de marteau, il est possible d’exercer une force importante tout en limitant les dommages au métal lui-même.


Marteau électrique - types de marteauxMarteau électrique

Comme son nom l’indique, le marteau pilon est capable d’exercer une pression énorme grâce à l’air comprimé qui alimente un grand piston. Le système hydraulique est parfait pour façonner l’acier et d’autres types de matériaux similaires qui sont moins malléables avec des marteaux manuels plus traditionnels. Quand on sait que la tête du piston peut se déplacer de haut en bas jusqu’à 200 fois par minute, on commence à apprécier la puissance potentielle.


Marteau RIP - types de marteauxMarteau piqueur

Comme son nom l’indique, le marteau à panne ronde n’est pas seulement utilisé dans la construction, mais aussi très populaire dans la démolition. Décrit par certains comme la réponse des professionnels à un marteau à griffes, il est plus lourd et la griffe est droite, contrairement à celle d’un marteau à griffes traditionnel. Il s’agit de l’un des marteaux les plus durables utilisés dans la construction/démolition pour des actions telles que le creusement de trous et la démolition de bois et de briques.


Marteau à roche - types de marteauxMarteau à roche

Un marteau-piqueur est traditionnellement utilisé dans le domaine de la géologie et de l’excavation. Il permet non seulement d’extraire des pierres et des briques au burin, mais aussi de briser de petites roches à l’aide de sa tête plate. Nous avons également vu des variantes du marteau-piqueur utilisées par les maçons pour desserrer et séparer les joints de briques. En raison de la longueur du marteau piqueur, il s’est également avéré utile pour creuser de petits trous.


Marteau à écailler - types de marteauxMarteau détartreur

Le marteau à écailler est un outil d’aspect plutôt étrange composé d’un ciseau vertical et d’un pic. Ce type de marteau est extrêmement utile pour enlever non seulement le tartre et la rouille, mais aussi les revêtements extrêmement durs de l’intérieur des chaudières qui peuvent s’accumuler au fil des ans. Les pointes relativement fines vous permettent de pénétrer sous la surface du tartre/de la rouille et de l’extraire.


Marteau à bardeaux - types de marteauxMarteau à bardeaux

Le marteau à bardeaux est un hybride de différents marteaux et est souvent appelé marteau à toiture. Il possède une tête en forme de pointe et une tête carrée et comprend généralement une petite griffe pour arracher les clous. La pointe est utilisée pour créer des trous de clous dans les bardeaux et les ardoises qui se brisent souvent à l’aide d’un marteau traditionnel. Une fois le trou fait, la tête carrée est utilisée pour enfoncer le clou dans l’ardoise/la bardeau et le positionner sur un toit ou une structure similaire.


Marteau piqueur - types de marteauxMarteau piqueur

Il s’agit d’un marteau qui est traditionnellement utilisé pour enfoncer dans le sol les pointes qui maintiennent les rails de train en place. Il existe deux types de marteaux à pointes, dont l’un possède une tête carrée effilée qui complète le bloc d’entraînement principal. Il existe également une variante en forme de cloche avec des têtes cylindriques longues et fines, dont l’une est plus épaisse et l’autre plus longue. Il est difficile de comprendre l’énorme charge de travail nécessaire pour poser une voie ferrée et s’assurer que chaque crampon est bien en place.


Marteau à panne droite - types de marteauxMarteau à panne ronde

Le marteau à panne droite est très similaire à la variante à panne croisée et est parfait pour façonner le métal et mettre les clous en place. La seule différence avec le marteau à panne croisée est le fait que la panne (l’extrémité pointue) est parallèle au manche du marteau et non verticale. La taille et la variation de la pointe peuvent varier, tout comme l’extrémité du marteau à bloc.


Marteau à tranchant - types de marteauxMarteau à tranchant de couteau

À toutes fins utiles, un marteau à lame de couteau est très similaire à une hache avec une tête de marteau plate et carrée sur le côté opposé. En utilisant le tranchant du couteau, il est très facile de couper et de fendre le bois, tandis que la surface plate est utile pour matraquer le bois. Ramollir le bois (ou enfoncer un coin dans le bois) puis le fendre avec le tranchant du couteau est une combinaison parfaite.


Marteau d'escalade - types de marteauxMarteau d’escalade

Les marteaux d’escalade sont également connus sous le nom de marteaux de paroi, marteaux d’aide et marteaux de grande paroi et font partie intégrante de l’escalade. Ils permettent au grimpeur de placer et de retirer les pitons, les têtes de cuivre et les ancrages fixes. L’extrémité pointue de la tête de marteau aide à positionner/détacher les ancrages (boulons) et l’extrémité émoussée est parfaite pour les enfoncer.


Marteau à fendre - types de marteauxMarteau à fendre

Un marteau à fendre est un croisement entre une masse et une hache. La tête de la hache se termine en pointe et est utilisée pour fendre le bois. Le côté massette de la tête du marteau peut être utilisé pour matraquer le bois ou, plus communément, pour enfoncer un coin aussi profondément que possible, ouvrant ainsi le bois pour l’outil de la hache. Les deux côtés de la tête sont formés de manière à minimiser les risques de se coincer dans le bois.


Marteau de forgeron - types de marteauxMarteau de Slater

Un marteau d’ardoisier est un outil extrêmement utile qui se compose d’une tête en forme de griffe pour retirer les clous, d’une tête pointue pour percer des trous dans l’ardoise et d’un bord effilé qui permet de façonner l’ardoise pour qu’elle s’adapte parfaitement. Il existe également une tête plus traditionnelle en forme de marteau qui permet de planter les clous. En fait, quatre outils en un !


Marteaux dentaires - types de marteauxMarteaux dentaires

Si, heureusement, la dentisterie a évolué ces derniers temps, il n’y a pas si longtemps, des marteaux dentaires primitifs étaient utilisés pendant les traitements. Traditionnellement, il s’agissait soit d’une forme cylindrique avec deux extrémités plates, soit de deux disques plats placés de part et d’autre d’une boule d’acier. Nous ne pouvons qu’imaginer la douleur atroce qu’ils provoquaient, mais ils étaient utilisés pour condenser le matériau de remplissage après le traitement. On ne sait pas exactement quel était leur taux de réussite, compte tenu de la pression et du tapotement continu sur le plombage et la dent.


Marteau à réflexe - types de marteauxMarteau à réflexe

Au fil des ans, nous avons vu de nombreux types de marteaux à réflexes différents, mais ils aboutissent tous au même résultat. Les marteaux à réflexes modernes, avec leur tête en caoutchouc, sont utilisés pour taper sur un tendon profond afin de tester les réflexes. Comme la tête du marteau est faite d’un matériau caoutchouteux, de formes variées, elle exerce une force importante mais ne provoque pas de dégâts. Les marteaux à réflexes sont également utilisés pour la percussion thoracique.


Marteau et chaîne - types de marteauxMarteau et chaîne

Bien que les marteaux et les chaînes existent dans une variété de tailles et de matériaux différents, ils sont traditionnellement utilisés pour les alarmes incendie. Nous avons tous vu les vitres anti-panique des entrepôts avec la chaîne et le marteau suspendus en bas. Il suffit d’un coup sec avec la tête du marteau et cela élimine les risques de coupure lorsque vous utilisez vos mains.


Marteau de guerre - types de marteauxMarteau de guerre

Les marteaux de guerre sont probablement exactement ce que vous imaginez, des têtes de marteaux robustes sur des manches allongés qui offrent un effet de levier important. Le style a changé au fil des ans mais a toujours été basé sur une tête pointue (semblable à un piolet) et un bloc marteau traditionnel. La pointe pouvait causer des dommages importants à un individu tandis que la tête de marteau n’avait même pas besoin de pénétrer une armure pour provoquer une commotion potentiellement mortelle.


Marteaux en cuivre et en cuir - types de marteauxMarteaux en cuivre et en cuir

Les marteaux en cuivre et en cuir ne sont peut-être pas aussi connus que les autres marteaux de cette liste, mais ils sont parfaits pour façonner le métal sans réellement pénétrer la surface. Le marteau est composé de cuivre d’un côté et de cuir brut de l’autre. Cela permet de remettre le métal, comme la carrosserie d’une voiture, en place sans l’endommager. C’est peut-être vieux jeu, mais c’est extrêmement efficace !


Marteau à lattes - types de marteauxMarteau à lattes

Un marteau à lattes est utilisé pour manipuler les fines bandes de bois plates qui constituent les fondations d’un mur en plâtre. La tête de la hache permet de tailler le bois en forme, l’encoche aide à retirer les clous et la tête de frappe du marteau traditionnel est utilisée pour enfoncer les clous dans le bois. Les marteaux à lattes ont une tête et un manche en métal avec une poignée en caoutchouc qui absorbe les forces d’impact.


marteau de forgeronet enfin…. Le marteau de Thor !

La mythologie nordique remonte à plusieurs siècles et le marteau de Thor était l’une des armes les plus redoutables de l’époque. Le marteau est régulièrement représenté aujourd’hui dans les dessins animés et dans l’histoire nordique, bien que le véritable marteau lui-même s’appelle Mjölnir. Alors que les marteaux sont utilisés dans les batailles depuis de nombreuses années, le marteau de Thor a un mystère qui lui est propre.


Il ne s’agit là que d’une sélection des différents types de marteaux disponibles aujourd’hui car, en fin de compte, il existe un marteau pour chaque occasion !

Conclusion

N’êtes-vous pas étonné du nombre de types de marteaux qui existent ? Nombreux sont ceux qui seront surpris d’apprendre que l’utilisation des marteaux est très ancienne, puisqu’elle remonte à la forme la plus élémentaire, c’est-à-dire la pierre, puis à divers types de métal. La conception, l’inclinaison et la structure de chaque marteau sont parfaitement alignées pour créer la force d’impact souhaitée. Ils sont également disponibles dans de nombreux matériaux différents, certains étant considérés comme “doux” par rapport au marteau dur traditionnel.

Même s’il existe aujourd’hui de nombreux marteaux automatiques, et d’autres produits similaires, le bon vieux marteau à griffes et ses nombreux compatriotes jouent toujours un rôle majeur dans l’industrie de la construction et dans la vie de tous les jours !

Il existe également de nombreux autres types de marteaux qui ne sont pas couverts par cet article, et de nombreuses variantes. Si vous voulez que nous vous en parlions, faites-le nous savoir. Je suis sûr que nous avons un article “55 autres types de marteaux” en nous.

Bouton retour en haut de la page